Historique

George Lodewijks, heureux propriétaire du café Aas van Bokalen, bien connu, a voulu acheter un café-restaurant au début des années soixante-dix. En 1975, il décida d’acheter cet immeuble de la rue Spuistraat pour en faire un bistrot. Des bancs d’église et de vieilles tables patinées par le temps ont été placés le long des murs carrelés. À l’époque, le restaurant était plus petit. Après des travaux de transformation, 74 personnes pouvaient y prendre place et c’est encore le cas à l’heure actuelle.

Nous avons suivi sa philosophie dès le début, celle de servir des produits purs et de bonne qualité dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Tout est possible chez Lucius. Si nos convives nous demandent de préparer un certain poisson d’une autre manière, nous le ferons sans problème ! Si nos convives veulent partager leurs plats, pas de problème ! Cela fait partie du service de Lucius. Notre restaurant Lucius repose sur les fondements établis, à l’époque, par George Lodewijks. George nous aide toujours à résoudre nos problèmes, George est à jamais lié à Lucius, à l’heure actuelle, en tant que conseiller.

Lucius a toujours été le port d’attache des convives néerlandais et étrangers. Lucius reçoit des convives internationaux depuis des années, des gens qui viennent de Russie, des États-Unis, de Chine et d’Angleterre. Notre carte est traduite en neuf langues ! Mais, beaucoup de convives d’Amsterdam et des régions environnantes se réjouissent de venir manger chez nous.

Nous n’avons jamais eu besoin de décorateur. Notre aménagement offre une ambiance chaleureuse et authentique qui plaît à nos clients. Le fait que nous avons seulement changé nos chaises au bout de vingt ans et les avons remplacées par les mêmes en dit long.